Eve Kolinski est bougeuse, curieuse, chercheuse, guidée par sa sensibilité au(x) corps et milieux dans lesquels il(s) évolu(ent). Son travail se nourrit de l’étude du corps en mouvement, des pratiques somatiques et des techniques d’improvisation. Notre rapport à l’attention est l’un de ses grands questionnements et terrain de jeu. Voir des liens se révéler et des ponts se jeter, une source d’enthousiasme.

Elle s’inspire, entre autres, de la bio-mécanique, des neuro-sciences, de la philosophie, de ses expériences auprès des enfants et dans le milieu agricole. 

Formée à la danse contemporaine à Paris puis à Berlin, elle est aujourd’hui engagée dans la formation des praticiens Feldenkrais, ainsi que dans le processus de certification de l’Axis Syllabus.

Sur son parcours, elle collabore avec des artistes plasticiens, musiciens, compositeurs ou encore vidéastes (Nicole Wendel, Catherine Seznec, Pamela Der Antonian, Julien Hogert, Octavio Lopez, Sébastien Bidon…). Elle fait partie depuis 2012 du collectif Rhizôme, moteur de création d’impromptus en espace public. En 2016 elle est à l’origine, avec la compagnie Le Mataf et Marie Schruoffeneger, du projet Carcasse.S, créations in-situ et laboratoires de transmission grand public dans le centre de la France