Anne-Cécile Chane-Tune

Axis Syllabus Certified teacher

Biography English version

A part of her heritage is from the French culture and the other from Chinese culture, she as well grew up on a volcanic island in the indian ocean, and grew up surrounded by tropical and creole flavour. 

She studied at the Conservatory in Reunion Island and then at 16 years old entered the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse in Lyon, France.

She studied ballet and contemporary dance. At the age of 20 she settled down in Brussels and began to work as interpreter-performer for various companies.

She has been involved in various ways within the Axis Syllabus International Research Community as a participant and part of the staff for several Nomadic Colleges since 2009, as a teacher candidate since 2014 and as a certified teacher from 2017.

She feeds her curiosity with the different aspects and dimensions of the Movement.

Practice and exchange allow her to connect with various forms of expressions and inspirations.

She works on providing space for creativity to flourish.

On the roads around the globe since 18 years, between creations, tours for performances and training, she is permanently cultivating the artistic and intellectual nourishment.

Her aim is to widen and refine her perception, her vision and her knowledge of the art of Dance. Faced with discoveries and unknowns, she is sensitive to the body in its plasticity, its humanity and as a witness of our contemporary world.

To quote her flagship projects in summary: She had Blush (Wim Vandekeybus) as Pellis (Thibaud Le Maguer), to move to the Gadget Study and Les Mariés (Mattéo Moles), to land at A l’Ombre des Arbres (At the shadow of the Trees) followed by Spirale (Félicette Chazerand), then to vary the tastes, meets Lisa and Traverse... the glob (Arcosm), to also intersect the Axis Syllabus by being permanently En Transit ... she assists Frey Faust at different times as pedagogue and choreographer.

In the second part of her career, she interprets the Leaves of Grass project (Bud Blumenthal). Plays on screen in Meta and Sirènes, video-dance (Elodie Paternostre) and a new creation within the company Arcosm for Subliminal. She continues to explore the scene to make the Corps Confiants (Trustful Bodies) and prepares an interpretation for rOnde as creation to come (Félicette Chazerand).

She receives her certification as a teacher Axis Syllabus being recommended by Frey Faust, Francesca Pedulla and Jerome D’Orso in 2017.

Among all of these creative projects, she creates through residencies and short performances her choreographic solo entitled Racines (Roots) She performed excerpts and work in progress in Brussels, Berlin, Reunion Island and France.

I’m interested in the process of research to discover, get inspired, exchange and create. I am somebody who is into physical practice through experimentation and applications of treasures I find on my path. Throughout my career I search to move with / in different contexts, environments to sense and get an understanding of the common relation between these different bubbles I evolve in."

Biographie version française

 Née à l'île de la Réunion en 1981, Anne-Cécile Chane-Tune se découvre un amour pour la danse à l'âge de 14 ans et décide de s'exiler vers l’Europe, pour approfondir ses connaissances dans le milieu artistique et chorégraphique. 

 

Danseuse, interprète, performeuse, assistante chorégraphique, chercheuse et chorégraphe, elle est formée en danse classique et contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon et poursuit ses études via la formation Passerelles à Genval en Belgique.

Elle débute sa carrière à l'âge de 20 ans, reste basée à Bruxelles et traverse les pays du monde via diverses créations et productions, belges et françaises.

 

Ses rencontres artistiques, pédagogiques et quotidiennes l’orientent vers une recherche poussée sur le champ du Mouvement. Elle s’allie avec le Collectif en Transit concentrant son travail autour de la danse dans l'espace urbain et du processus créatif en commun. Elle intègre et participe au développement de la Communauté Internationale de Recherche Axis Syllabus, qui se concentre sur l'enrichissement de connaissances scientifiques mises en relation au mouvement du corps humain, ainsi qu’à la question de sa transmission.

 

Sur les routes depuis 15 ans, entre créations, tournées et pédagogie, elle est en recherche permanente de nourriture artistique et intellectuelle dans le but d'élargir et d’affiner sa perception, sa vision et ses connaissances de l’Art de la danse. Elle est sensible au corps dans sa plasticité, son humanité, comme témoin et citoyenne du monde.

 

Pour citer ses projets phares en résumé : Elle eut du Blush (Wim Vandekeybus) comme du Pellis (Thibaud Le Maguer), pour passer au Gadget Study et aux Mariès (Mattéo Moles), pour se poser A l'Ombre des Arbres suivi de Spirale (Félicette Chazerand), puis pour varier les goûts, rencontre Lisa et Traverse... le monde (Arcosm), pour aussi entrecroiser l'Axis Syllabus en étant en permanence En Transit... elle assiste à différentes reprises Frey Faust en tant que pédagogue et artiste chorégraphe.

En deuxième partie de carrière, elle interprète les projets Leaves of Grass (Bud Blumenthal), Meta et Sirènes comme vidéos-danse (Elodie Paternostre) ainsi qu'une nouvelle création au sein de la compagnie Arcosm pour Subliminal. Elle continue d’explorer la scène à rendre les Corps Confiants et prépare une interprétation sur l’idée de la Ronde comme future création (Félicette Chazerand). Elle reçoit sa certification en tant qu’enseignante Axis Syllabus.

Parmi tous ces projets, elle se focalise sur sa recherche personnelle intitulée Racines entre différent résidence de recherche et création et de présentation d'étape de travail. Elle a joué différents extraits ou performance de fin de résidence à Bruxelles, Berlin, en Grand et à l'Île de la Réunion.

"J'ai constamment insisté jusqu'ici sur le fait que l'identité est faite de multiples appartenances ; mais il est indispensable d'insister tout autant sur le fait qu'elle est une, et que nous la vivons comme un tout. L'identité d'une personne n'est pas une juxtaposition d'appartenances autonomes, ce n'est pas un patchwork, c'est un dessin sur une peau tendue ; qu'une seule appartenance soit touchée, et c'est toute la personne qui vibre."

- Amin Maalouf, Les identités meurtrières